Attention, on lit du bas vers le haut !


Et si vous alliez voir les autres onglets ?


La recette qui rappelle l'été -15/08/2016-

 

  Alors voilà : moi, en vacances, je fais à manger. Tout le temps. Sucré, salé, chaud, froid, tout et n'importe quoi. C'est comme ça. Et quand c'est la canicule, j'ai envie de manger frais, sucré, donc j'ai trouvé une super recette de faux tiramisu au citron et au mascarpone (initialement sur Demotivateur).

 

 

Faux tiramisu citron - mascarpone

 

Biscuit : 10 biscuits sablés (type p'tit LU) - 75 gr de cassonade - 80 gr de beurre fondu

Citron : 100 gr de sucre en poudre - 100 gr de beurre - 3 œufs - le zeste et le jus de 2 citrons - 30 gr de Maïzena

Crème : 250 gr  de crème liquide - 130 gr de mascarpone - 5 c à s de sucre glace

Cassez vos biscuits en petits morceaux. Mélangez avec le sucre, ajoutez le beurre fondu

Disposez dans un moule et aplatissez bien. Réservez au frigo.

 

Dans une casserole, versez le sucre en poudre, les œufs, le beurre ramolli, le jus et le zeste des citrons, la fécule de maïs. Faites chauffer, mais attention : ça attache si c'est trop fort !

 

Dans un saladier, mettez le mascarpone avec la crème. Fouettez au robot. Ajoutez progressivement le sucre. Réservez au frais. Attendez environ trente minutes, pour que tout soit bien froid.

 

Créez votre tiramisu : sur le biscuit, versez la crème au citron puis le mascarpone. Laissez au froid plusieurs heures pour que ça saisisse.

 

 

 

Voilà ! Il ne reste plus qu'à déguster, et sincèrement c'est une recette à tomber.

Bon appétit !


Verdun -28/07/2016-

 

  Pendant cette chère canicule, période que j'adore comme vous le savez bien, pendant que vous, au Soleil du Sud, brûliez à 43°C, j'étais en Lorraine en vacances (ce qui nous a tout de même laissé de grosses chaleurs, mais moins terribles, il faut le reconnaître).

  Je me suis notamment arrêtée à Verdun, où j'ai visité le célèbre Ossuaire de Douaumont et le Mémorial de Verdun. Voici quelques clichés :

L'Ossuaire de Douaumont

Malheureusement, les photos à l'intérieur de l'Ossuaire étaient interdites... Il y a une chapelle, et le long couloir transversal. Le plafond est voûté, les murs son constitués de pierres, et sur chacune d'entre elles (ou presque) est gravé un nom en lettres rouges. On peut allumer des bougies comme dans une église. Si on le veut, il y a un petit musée de l'ossuaire et un accès à la tour, où on a une vue panoramique de la campagne de Verdun. Depuis des modifications, les os ne sont plus visibles (j'imagine qu'ils le sont dans le musée mais je n'y suis pas descendue faute de temps).

Toutes ces tombes donnent une impression étrange... indéfinissable.

C'est comme si on n'existait pas vraiment,

comme si le vivant n'était pas vraiment à sa place au milieu de toutes ces âmes disparues.

Le Mémorial de Verdun

Désolée pour la qualité, pas toujours fameuse !

La ville détruite de Fleury-devant-Douaumont

  Attention, quand je dis "détruite", ce n'est pas comme Oradour-sur-Glane, c'est VRAIMENT détruite, c'est-à-dire rayée de la carte par les multiples bombardements ! Voyez plutôt :

  Voilà mon passage à Verdun ! C'est vraiment un superbe endroit, riche en histoire, je suis quand même déçue de ne pas avoir fait la tranchée des baïonnettes.

  Si un jour vous passez par là, n'hésitez pas à y aller, c'est quelque chose à voir au moins une fois dans sa vie. On se rend compte que nous ne faisons que passer, que nous ne sommes qu'une personne parmi tant d'autres, mais aussi du massacre de la guerre, et rien de tel pour relativiser les événements actuels.

  A l'époque, des millions de personnes sont mortes pour défendre leur territoire. On les voit comme des héros, et c'est tout de même paradoxal étant donné que beaucoup d'entre eux n'ont tout simplement pas eu le choix. Ils se sont battus parce qu'on leur a ordonné, mais ils y sont allés en sachant également qu'ils sauveraient peut-être ainsi leur femme, leurs parents...

 

  J'en viens donc à la conclusion que : à cette époque, nous avons gagné la guerre, à un très gros prix. Le gouvernement avait le courage de prendre les décisions qui nous ont amenés jusqu'ici. Pourquoi alors aujourd'hui parle-t-on sans rien faire ! Faut-il attendre le million de victimes pour qu'ils agissent ? Paris, Bruxelles, Munich, Nice, Rouen... On en viendrait presque à faire des paris sur la prochaine ville touchée.


La loi El Khom-quoi ? -03/06/2016-

 

  J'ai décidé de me pencher sur cette loi après avoir entendu tout et n'importe quoi sur ce que ce projet de loi va changer... Et je dois dire que c'est assez difficile de tout comprendre du premier coup car on trouve rarement une explication subjective !

 

  J'ai donc réuni pour vous les principaux changements prévus, grâce au 20H de TF1 :

 

-La durée de temps de travail : après modification, le texte conserve les 35 heures (il avait proposé à l'origine 44 ou 46 heures par semaine !) mais la rémunération des heures supplémentaires, aujourd'hui payées à +25% seront payées à +10%.

 

-Un référendum d'entreprise : si dans une entreprise le syndicat majoritaire refuse de signer un accord sur le temps de travail, un syndicat minoritaire peut demander un référendum, et ce sont les employés qui voteront l'accord ou non.

 

-Un licenciement économique : le site du service public français définit le licenciement économique avec : "Toute entreprise peut licencier, sous conditions, un salarié pour motif économique. L'entreprise doit mettre en œuvre des mesures permettant d'éviter le licenciement du salarié. Par conséquent, avant ou pendant la procédure, l'entreprise est tenue de mettre en œuvre diverses mesures de prévention, d'accompagnement et de reclassement du salarié."  Le projet de loi aidera les entreprise à y avoir recours si besoin, en redéfinissant les conditions :

     -si le chiffre d'affaires baisse pendant 1 trimestre, pour une entreprise PME (moins de 11 salariés)

     -si le chiffre d'affaires baisse pendant 2 trimestres consécutifs pur les entrepris de 11 à 50 salariés

     -si le chiffre d'affaires baisse pendant 3 trimestres consécutifs pour les entreprise de 50 à 300 salariés

Pour les multinationales, si l'entreprise implantée en France peut exercer des licenciements salariés même si le chiffre d'affaire de la multinationale ne chute pas.

 

-Une surtaxation des CDD (contrats à durée déterminée) : pour que les entreprises privilégient les CDI (durée indéterminée), tout simplement.

 

 

 

Voilà les grandes lignes ! J'espère que ça aura éclairé vos lanternes, en tous cas ça a marché pour la mienne.

 

Je n'ai qu'une chose à vous dire : vivement les élections 2017, on va s'amuser !


Made in Belgium -09/04/2016-

 

  Alors voilà : on a eu Charlie Hebdo, le Bataclan, et maintenant on a eu Bruxelles.

  On sait d'où ils viennent, on sait qui ils sont, on sait ce qu'ils font.

  Je ne me fatiguerai pas à expliquer de nouveau ce que m'inspire ce comportement. Je sais qu'il y en aura d'autres, ailleurs, et je sais aussi que je n'y peux rien. Je ne suis pas apte, à mon niveau, à faire changer les choses.

  "Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse", dit le proverbe. Nous en avons l'exemple parfait : un petit groupe qui fait trembler des Etats. Et les Etats qui ne se mettent pas d'accord entre eux pour les briser. C'est attristant.

  Je me demande quand nous trouverons une solution.

 

  La "cellule terroriste" aurait été - du moins en partie - démembrée, selon Le Monde. Hélas, il s'agit seulement de celle des attentats de Paris et de Bruxelles. On oublie vite que les premières victimes de ces groupes sont les plus proches d'eux, c'est-à-dire dans les pays d'origine de ces terroristes.

 

  Alors voilà, c'est tout ce que j'avais à dire. C'est moins long que ce que j'avais écris pour les attentats de Paris, mais je n'ai pas grand chose à y ajouter, et je n'aime pas radoter, surtout sur ce genre de sujet. J'ai trouvé une vidéo d'un Youtubeur Belge qui explique assez bien les choses. Je vous laisse juger.

  D'ici là, faites attention à vous, et surtout aux autres.

  Comprenez cela comme vous le voulez.

 

Florianne                    

La vidéo est ici (Gui-Home vous détend)


Barcelone ! -20/02/2016-

 

  Hey ! Encore un post en retard ! [Oups...] Mais je vais essayer de me faire pardonner en vous montrant quelques souvenirs de mon voyage en Espagne :

   Le musée Dali

  L'entrée du Musée Dali. Avec un scaphandrier et des statues qui portent des baguettes... Ah, j'ai oublié de vous prévenir : ce voyage est sur le surréalisme et l'art abstrait...

 

[Oui, tout s'explique à présent...]

Le musée à l'extérieur : rouge avec des œufs géants,      On a réussi à trouver une crêperie bretonne, quand 

et des sculptures de pain par millions. Traduction             même... Bon, ok, on était à Figueras, assez près de la

artistique : l’œuf est dur à l'extérieur et mou à                 frontière, mais faut pas pousser ! ^^

l'intérieur, une idée très importante pour Dali.

Rappelons que Dali s'est beaucoup intéressé aux

sciences, notamment les atomes :

et sur le mur, ce sont des pains ! Oui oui, des sculptures

du pain préféré de Dali. 

   Le park Güell, véritable chef d'oeuvre de Gaudi

  Tout le parc est basé sur des symboles de la nature : on retrouve des serpents, des salamandres, des arbres, des vagues, des plantes... Tout cela est intégré aux bâtiments. Par exemple, les colonnes sont en forme de tourbillon, les grillages en forme de plante, les bancs en forme de serpent. C'est harmonieux, et nous avons eu la chance d'avoir un grand soleil le jour où nous y sommes allés !

   La Sagrada Familia

  La. Sagrada. Familia. Rien que le nom fait rêver, par vrai ? Pourtant, bien que le bâtiment soit vraiment impressionnant, et magnifique d'un point de vue artistique, ce n'est pas ma cathédrale préférée. Je sais que beaucoup de personnes la trouvent remarquable, et je ne dis pas le contraire. Cependant, l'édifice est trop chargé à mon goût. Il y a trop de sculptures, et on se perd facilement, notamment dans la façade de la Nativité, celle qui célèbre la naissance de Jésus et la joie. Je préfère des styles plus épurés, et les monuments de style roman ou gothique, voire ceux issus du classicisme.

  J'ai en revanche été bluffée par les vitraux. Un artiste s'est inspiré des travaux de Gaudi pour en poursuivre la production avec le même style. Les plans de Gaudi ont d'ailleurs été prévus pour se poursuivre bien après sa mort. En effet, la Sagrada Familia devrait être terminée en 2040.

   Le musée national d'art de Catalogne

  Le musée rassemble de nombreuses œuvres, peintures comme sculptures, de tous temps : art roman, gothique, moderne... L'édifice est lui-même magnifique. Il comporte également un impressionnant amphithéâtre.

   La fondation Tapies

  Alors là, autant vous prévenir tout de suite : c'est l'art abstrait pur ! Je serais incapable de vous expliquer un de ces tableaux. Voilà, c'est dit.

Le quartier gothique

  Nous avons traversé le quartier gothique, avec ses cathédrales. C'est assez sombre, mais les décorations font partie du décor, et c'est un monde à part du reste de la ville.

La casa Balto

  Nous ne l'avons pas visitée, mais ce n'est pas l'envie qui nous as retenus !

  C'était à l'origine une maison quelconque, que Gaudi a modifiée selon ses envies : on retrouve de nombreux motifs, notamment inspirés de la nature.

La suite bientôt !

La casa Mila

"Els Castellers"

Fondation Joan Miro

Le musée d'art contemporain de Catalogne


L'année 2015 en séries... puis 2016 ! -01/01/2016-

 

  Une bonne et heureuse année à tous !!! De la joie, du bonheur, de la chance, et tout ce qui va avec !!!

L'année 2015 a été riche en émotions... notamment avec les séries !

 

Et voici mes préférées... dont j'attends la suite avec impatience !

 

Downton Abbey : l'histoire d'une famille anglaise dans les années 1900, qui vont découvrir l'électricité, la guerre... les naissances et les morts.

6 saisons de 9 épisodes - terminée

Pourquoi dans mes préférées ? L'histoire n'est pas une énième rediffusion des feux de l'amour de la petite maison dans la prairie, on ne s'ennuie pas (il y a des sacrés rebondissements ! cf épisode 5 et 9 (Christmas special) de la saison 3, par exemple) et pour la magnifique prestation de Maggie Smith ! On rie, on pleure, on a peur... On suit l'évolution des personnages en même temps que celle de la société, je trouve cela très bien réussi.

 

Game of Thrones : un monde médiéval fantastique où on suit les grandes familles.

5 saisons de 10 épisodes - saison 6 en avril 2016 aux Etats-Unis !

Pourquoi dans mes préférées ? Cette série rassemble à elle seule suspense, meurtres, adultères, trahison, monstres... Y a-t-il besoin d'en rajouter ? Seul bémol : si on s'attache aux personnages, on peut être sûr qu'il va leur arriver une embrouille. Pour ne pas les citer, mes chers et tendres Ygritte et Jon Snow, par exemple.

 

The Big Bang Theory : quatre scientifiques un peu spéciaux et leurs aventures, où chaque épisode est un sketch !

8 saisons d'environ 20 épisodes - saison 9 en cours

Pourquoi dans mes préférées ? Un joyeux remake de Friends ! Et Sheldon, tellement attachant et tellement agaçant à la fois !

 

The Hundred : dans un monde post-apocalyptique, 97 ans après la troisième guerre mondiale, la Terre est devenue radioactive. Les humains restants se sont regroupés dans une immense station spatiale, l'Arche. Les ressources viennent à manquer, et cent prisonniers sont envoyés sur terre pour savoir si elle est de nouveau habitable...

2 saisons d'environ 15 épisodes - saison 3 le 21 janvier 2016 aux Etats-Unis !

Pourquoi dans mes préférées ? C'est post-apocalyptique, il y a beaucoup de suspense, du danger... C'est parfois un peu gnangnan, mais la série se rattrape avec les scènes d'action. Eh puis, les personnages, enfin ! Bellamy, Octavia, Lincoln, Lincoln, Lincoln !

 

Vikings : un groupe de Vikings croit en l'existence d'une terre, à l'Ouest, l'Angleterre, et veut partir à sa découverte.

3 saisons de 10 épisodes - saison 4 le 18 février 2016 aux Etats-Unis !

Pourquoi dans mes préférées ? Du sang, de l'intrigue, du danger... de l'action. Lagertha, Xena avec des cheveux blonds. La confrontation de deux univers différents, la découverte de l'autre.

 

Outlander : une femme, Claire Beauchamp, infirmière de guerre, se retrouve transportée de 1945 à 1743 au milieu d'une Ecosse en guerre contre l'Angleterre.

1 saison de 14 épisodes - saison 2 le 4 avril 2016 aux Etats-Unis !

Pourquoi dans mes préférées ? Malgré la première impression de déjà-vu du scénario, l'histoire tient la route (c'est l'adaptation d'un livre). Il y a des bons rebondissements, l'histoire est fluide. Les acteurs sont supers, et Jamie (Sam Heughan) est oh combien sexy ! A regarder en VostFR pour profiter de l'accent Ecossais... splendide !

 

(How to get away with) Murder : un groupe d'étudiants en droit ont l'occasion de travailler avec leur professeur, Annalise Keating, avocate. Seulement, tout ne se passera pas comme prévu... Accrochez-vous, le scénario est tordu, et les flash-backs fréquents !

1 saison de 15 épisodes - saison 2 en cours

Pourquoi dans mes préférées ? Tout simplement addictif. On veut savoir la fin, c'est nécessaire ! Presque une question de vie ou de mort !

 

Black Sails : avant la grande aventure de Long John Silver, que s'est-il passé ? Comment vivaient les pirates sur l'île de Nassau ? Nous suivons ici l'équipage du Capitaine Flint, vingt ans avant l'aventure de l'île au trésor de Stevenson.

2 saisons de 9 épisodes - saison 3 le 23 janvier 2016 aux Etats-Unis !

Pourquoi dans mes préférées ? On voit les responsabilités et la difficulté de diriger un équipage, les dangers de la piraterie, les mensonges, les trahisons... Et le générique est un chef d'œuvre, tout simplement.


Subir ou agir -04/12/2015-

 

  C'est à mon tour de revenir sur les événements du Vendredi treize Novembre.

 

  Tout d'abord, laissez-moi vous expliquer pourquoi je n'ai pas écrit plus tôt à ce sujet. C'est tout simplement parce qu'écrire sous le choc est une très mauvaise idée. C'est un coup à se laisser emporter et dire des choses que l'on regrettera par la suite.

 

  Plutôt que me lancer dans une dissertation sur le Bien et le Mal, je voudrais saluer et remercier toutes les personnes qui ont ouvert leur porte pour aider les gens qui s'enfuyaient à se mettre à l'abri, ainsi que tous ceux qui sont intervenus pour les victimes. C'est un acte généreux et courageux, car malgré les coups de feu ils n'ont pas hésité à recueillir des blessés.

  Je remercie également tous ceux qui ont aidé, quels qu'ils soient, pompiers, policiers, civils...

 

  Nous savons tous que cette nuit tragique a été lancée par des extrémistes, incontrôlables et lobotomisés. Je ne m'étendrai guère sur le sujet. Rappelons tout de même que le mot "amalgame" revient en force lors de ces événements, même s'il commence à perdre du sens, répété à tout va. Musulmans, chrétiens, athées, bouddhistes... Tous ont été touchés, ce qui montre bien que les différences de religion ne sont plus au centre du problème - selon moi, même si c'en est l'origine - mais que c'est une interprétation libérée qui a lancé la machine infernale.

  La seule chose que je me permettrai de juger sur ce blog, car je suis consciente que n'importe qui y aura accès, est le geste lâche de ces personnes ignorantes. Le sentiment dominant n'est même plus la colère, c'est le dépit. Je suis dépitée de voir tant de vies détruites en si peu de temps. Le Bataclan, les terrasses... Les victimes n'avaient aucune chance. D'autres lieux ont été touchés, bien sûr, mais ce sont les plus meurtriers.

  Je connais des personnes qui ont acheté des places de concert qui devait avoir lieu au Bataclan. Je me dis que ces personnes auraient pu faire parti de ces victimes, et ces personnes le savent également.

 

  Toute la France a été touchée par cette attaque, qui rappelle celle de Charlie Hebdo, plus tôt cette même année. Cependant, Charlie Hebdo avait en effet joué avec le feu, mais c'est le but de ce journal, qui est satirique. Il en est conscient. Et les extrémistes qui avaient attaqué avaient en quelque sorte un argument - et cela ne les excuse en rien, bien sûr, c'est une remarque purement objective. L'Islam avait été critiqué, en effet. Mais le treize Novembre, des musulmans ont été tués. Des chrétiens. Des athées. Des shintoïstes. Des bouddhistes. Et bien d'autres. Ce que je veux souligner, c'est que ces extrémistes ont fait fi des religions, et se sont contentés de tirer dans le tas, au sens propre du terme. C'est selon moi le plus affreux, stupide, triste...

  Donc oui, je suis déçue. De toutes ces morts, du manque de sécurité, de la nature humaine... en quelque sorte, de tout cela à la fois.

 

  Selon la loi, toute personne entrant sur le territoire français a les mêmes droits que les autres. Nous naissons libres et égaux en droit, d'après les Droits de l'Homme et du Citoyen. Notre devise est "liberté, égalité, fraternité". Pourtant, deux jours après le onze Novembre - qui célèbre l'armistice de la première Guerre Mondiale, je vous le rappelle, une des plus meurtrières de l'Histoire -, nos droits ont été reniés par une bande d'extrémistes portant des armes de guerre. Cherchez l'erreur.

  La France accueille des Hommes, et en est punie. C'est à n'y rien comprendre.

  Le jour où ces terroristes auront créé un Etat avec une démocratie, nous en reparlerons. J'attends de voir ça.

 

  Je suis en colère et en même temps, j'ai envie de rire tant cette histoire est devenue ridicule. Comment notre Terre en est-elle arrivée là ? Aucune guerre n'a pris une telle ampleur à cause d'extrémistes. J'essaie d'arrêter de me poser trop de questions. Il est trop tard pour cela. Maintenant, il faut subir ou agir. La France a fait son choix, et le Monde la suit. Je ne parle pas de politique, de militarisme, d'économie, ces sujets-là sont trop grands pour que je m'y attaque sans prendre de risques et sans avancer un avis trop personnel. Non, je parle de solidarité.

Les minutes de silence, les bougies, les drapeaux, tout cela est une preuve de plus que nous sommes unis. Comme on dit, "faisons front ensemble contre l'ennemi commun". Même si elle n'a pas de visage défini, pas de frontières, une menace existe. Nous agirons à notre échelle, pour montrer notre force.
  Je ne vous demande pas de manifestations, pas de cris, pas d'attaques sur les réseaux sociaux. Juste des gestes qui disent "nous sommes là, vous ne nous briserez pas".

  Gandhi lui-même l'avait compris : une forme de guerre pacifique est plus démonstrative de force que toute la violence du monde.

  Assez des sempiternels discours, assez des martyrs, assez des plaintes qui se transforment peu à peu en une forme de propagande. Le jour où nous assumerons ce que nous penserons, nous aurons gagné. En attendant, vous n'aurez que des textes comme celui que je viens de rédiger, des textes sans goût, sans réel sentiment, par peur et par prudence, comme vous le jugerez.

  Je ne suis pas cachée derrière un pseudo. Sur ce blog, tous ont accès à mon identité, et c'est pourquoi je ne hurle pas sur tous les toits mes pensées. On voit sur des réseaux tels que facebook des personnes qui disent ce qu'ils pensent. C'est bien, mais qui es-tu, jeune révolutionnaire ? Nous ne le saurons jamais. Car tu te caches, bien à l'abri derrière ton écran.

  La plupart des personnes n'assument pas leurs pensées, pas devant le monde entier, en tous cas, car elles sont exposées devant l'immensité d'internet. Ne le nions pas, l'anonymat délie les langues, ce que je comprends tout à fait, mais que je n'apprécie pas pour autant. Ce que tu dis, soit tu l'assumes, soit tu te tais.

 

  J'assume à dire que la solidarité nous aidera à tenir, j'assume à dire que je refuse d'étaler mes avis personnels sur internet, j'assume à dire que de tels événements sont terribles. J'assume à dire que je trouve ces actions lâches. Lobotomiser des innocents pour les envoyer en mission-suicide est lâche, c'est clair ?

  J'assume à dire également que tout ce qui est inscrit plus haut ne concerne que moi. Je n'inclus personne dans ces pensées.

 

 

Florianne          

 

  Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, n'hésitez pas à laisser des commentaires.

 

La marseillaise


REFRAIN

Aux armes, citoyens !
 Formez vos bataillons !
 Marchons, marchons !
 Qu'un sang impur...
 Abreuve nos sillons !

COUPLETS

I

Allons ! Enfants de la Patrie !
 Le jour de gloire est arrivé !
 Contre nous de la tyrannie,
 L'étendard sanglant est levé ! (Bis)
 Entendez-vous dans les campagnes
 Mugir ces féroces soldats ?
 Ils viennent jusque dans vos bras
 Égorger vos fils, vos compagnes
 
 REFRAIN

II

Que veut cette horde d'esclaves,
 De traîtres, de rois conjurés ?
 Pour qui ces ignobles entraves,
 Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
 Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !
 Quels transports il doit exciter ;
 C'est nous qu'on ose méditer
 De rendre à l'antique esclavage !
 
 REFRAIN

III

Quoi ! Des cohortes étrangères
 Feraient la loi dans nos foyers !
 Quoi ! Des phalanges mercenaires
 Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
 Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
 Nos fronts sous le joug se ploieraient !
 De vils despotes deviendraient
 Les maîtres de nos destinées !
 
 REFRAIN

IV

Tremblez, tyrans et vous, perfides,
 L'opprobre de tous les partis !
 Tremblez ! Vos projets parricides
 Vont enfin recevoir leur prix. (Bis)
 Tout est soldat pour vous combattre.
 S'ils tombent, nos jeunes héros,
 La terre en produira de nouveaux
 Contre vous tout prêt à se battre.
 
 REFRAIN

V

Français, en guerriers magnanimes
 Portons ou retenons nos coups !
 Épargnons ces tristes victimes,
 A regret, s'armant contre nous ! (Bis)
 Mais ce despote sanguinaire !
 Mais ces complices de Bouillé !
 Tous ces tigres qui, sans pitié,
 Déchirent le sein de leur mère !
 
 REFRAIN

VI

Amour sacré de la Patrie
 Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
 Liberté ! Liberté chérie,
 Combats avec tes défenseurs ! (Bis)
 Sous nos drapeaux que la Victoire
 Accoure à tes mâles accents !
 Que tes ennemis expirants
 Voient ton triomphe et notre gloire !
 
 REFRAIN

***

COUPLET DES ENFANTS

Nous entrerons dans la carrière,
 Quand nos aînés n'y seront plus ;
 Nous y trouverons leur poussière
 Et la trace de leurs vertus. (Bis)
 Bien moins jaloux de leur survivre
 Que de partager leur cercueil
 Nous aurons le sublime orgueil
 De les venger ou de les suivre.
  
 REFRAIN

Les références ici


Samedi 31 octobre -07/11/2015-

 

  Salut ! Tout d'abord, désolée de poster en retard [encore...] mais j'ai été débordée durant toute la semaine (ouais, chez moi rentrée = contrôles) !

 

  Passons. Je suis donc allée à ma dédicace de Samedi 31 Octobre, accompagnée de mes trois bébés ! J'ai fait cinq dédicaces, ce qui est quand même pas mal vu la vitesse à laquelle les gens marchaient dans les rayons... [Plus ils vont vite, plus ils savent ce qu'ils veulent, donc ils ignorent les auteurs en dédicace...] J'ai rencontré Mestr Tom, alias Thomas Guidé, un autre auteur en dédicace, plutôt sympa, qui m'a appris plein de choses sur l'édition !

 

  Mais le 31, c'était aussi Halloween ! Et moi, je me suis quand même amusée avec un petit maquillage à la "Sugar Skull" [A ton âge, c'est ridicule] Je m'en fiche, Omb, c'était drôle !

  Donc, je vous propose un petit comparatif... entre Halloween pour les petits, et Halloween pour les grands !


Halloween pour les petits...


Trois jours plus tôt : C'est les vacances ! C'est bientôt Halloween ! Youhou ! Maman, tu m'achètes un déguisement Batmaaaan/Elsa ??? Alleeeeeez !!!

______________________________________________________________________________

Le soir même : Ouais, on va dormir chez Mathéo/Lucie, puis on ira chez ses voisins demander des bonbons, puis on dormira pas avant 23 heures !!! Youpi !!!


______________________________________________________________________________

Le déguisement : Batman, Superman, Le Joker, fantôme, pirate, zombie... Que de choix !

______________________________________________________________________________

Devant la porte : On est terrifiants. On va leur faire la peur de leur vie. Et si ça ne marche pas, on leur jettera un sort. De toutes façons, Halloween, c'est le seul soir où le Père noël nous laisse faire des bêtises !

______________________________________________________________________________

En rentrant : Ouais, on a plein de bonbons !!!

______________________________________________________________________________

Le repas : Brochettes de marshmallows-fantômes, des saucisses-zombies, des tomates-citrouilles, des spaghettis-serpents !

______________________________________________________________________________

Le film : L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack ! L'étrange Noël de monsieur Jack !

______________________________________________________________________________

Débriefing : On a mangé plein de bonbons avec tous mes amis, on s'est couchés super-tard (23 HEURES 30 !!!), c'était génial ! Vivement l'année prochaine !









______________________________________________________________________________


Halloween pour les grands !


Trois jours plus tôt : Métro, boulot, dodo... Eh ouais, y a plus les vacances scolaires !


______________________________________________________________________________

Le soir même : Quoi ? Halloween ? C'est ce soir ? Vite, éteins la lampe de dehors ! Eteins, je te dis !!!

-Un bonbon ou la vie !

Et m... ils vont encore me vider mon stock de Tagada...

______________________________________________________________________________

Le déguisement : Pyjama. Cherche pas plus loin, c'est mon pyjama.


______________________________________________________________________________Devant la porte :

*voix apeurée *-Oh mon Dieu, un pirate, un zombie, et un fantôme !

Ecoute, petit, un drap avec un trou ne cache pas tes baskets. Laisse tomber. Tiens, prends un bonbon, pour te réconforter.

______________________________________________________________________________

En rentrant : M... J'ai plus rien à manger. Ils m'ont dévalisé !

______________________________________________________________________________

Le repas : Bah, des pâtes au beurre... pourquoi ?


______________________________________________________________________________

Le film : Alors, qu'est-ce qu'on va regarder... Shining, ScreamL'exorciste, Annabelle, Rec, Rosemary's baby, Le silence des agneaux... ? Allez, les Simpsons Horror Show XXVI.


______________________________________________________________________________

Débriefing : Mouais, c'est sympa pour les enfants, mais bon quand on est grand, c'est plus aussi drôle, oui, c'est devenu commercial, comme Noël et la St Valentin... Et puis les films d'horreur ça ne fait pas vraiment peur.
  C'était quoi ce bruit ?! Ok, on reste groupés ! Tous dans la cuisine, j'ai des couteaux et des hachoirs !





Ce moment où tu te rends compte que c'était le chat...

______________________________________________________________________________



Happy Halloween !


Hey hey hey !!! -01/10/2015-

 

  Bonjour à tous !!! Aujourd'hui une annonce spéciale :

          Je vous annonce officiellement une séance de dédicace le 31 octobre 2015, au Cultura d'Angoulême, dans la zone des Montagnes de Champniers ! J'y serai tout l'après-midi, et il y aura mes trois livres : les Chevaliers-Vampires, les Chevaliers-Vampires 2 Le pouvoir de Merlin, et les Chevaliers-Vampires 3 L'Echiquier du Monde !

 

     Venez nombreux, vous serez les bienvenus !

 

     Merci !

    Florianne ^^

 

     et Ombeline !


Souvenirs de vacances -31/08/2015-

 

  Demain, c'est la rentrée. [Joie, quand tu nous tiens...] Et on va en profiter pour faire le vide dans nos affaires, mais aussi pour montrer notre super bronzage (si on en a) !

 

  Voici donc les souvenirs de vacances qu'on a, la plupart du temps...

 

1- Le célèbre coup de soleil

          - Mignon, une tomate qui parle !

 

2- La toute aussi fréquente piqûre (de moustique/guêpe/méduse/etc)

         - Ils disaient que ça marchait, la citronnelle !

 

3- Le porte-clé

         - MYTHIQUE !

 

4- Les photos de paysage

         Faites quand même attention aux pixels et à la luminosité...

 

5- La breloque trouvée sur le petit marché près de la plage

         - Plutôt bracelet, collier, ou bague ?

 

6- La meilleure glace du monde

         - Orange sanguine-pastèque-melon. Sans hésiter.

 

7- Le petit haut déniché dans une friperie, et absolument pas cher

         - Juste ma-gni-fi-que.

 

8- Une étoile de mer séchée ou un oursin

         - A poser sur son bureau pour crâner !

 

 

 

  Enfin, les souvenirs, c'est bien, mais repartir en vacances, c'est mieux ! Non ?


Plutôt tente ou bungalow ? -16/08/2015-

 

  Aujourd'hui j'écris en retard... Mais j'ai une bonne excuse : j'étais dans un camping perdu au fin fond de la Corrèze sans ordinateur, réseau,  et internet.

  Bon, je ne dis pas que j'ai failli mourir par manque, hein, faut pas exagérer non plus, mais juste pour vous dire qu'on peut survivre loin de son petit nid douillet ! [Enfin, ce qu'elle ne précise pas, c'est que le Mobile-Home où elle était avait des matelas à ressors, un mur beaucoup trop près du lit et une vaisselle approximative (8 couteaux mais 14 petites cuillères.... TRUE STORY)] Mais c'était quand même cool, c'est juste dommage qu'il soit tombé une averse le jour où j'ai fait du canoë.... Non pas que cela m'a empêché d'en faire, au  contraire, j'étais déjà sur l'eau quand elle est tombé. On a quand même bien rigolé. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Pocahontas sur son canot, et à chaque petit "rapide" j'avais la chanson "Au détour de la rivière" dans la tête. Oui, j'aime les Disney, et alors ? Je suis... Libérée, Délivrée !!! 

  Ok, je sors.

 

  Bref, tout ça pour vous donner :

LES 10 COMMANDEMENTS DU CAMPEUR (tente ou mobile-home)

 

          1-L'emplacement TU choisiras...

  Parce que tu n'as pas envie de te retrouver à côté d'une famille avec trois enfants en bas-âge que tu surnommeras affectueusement -ou non- "chevalier Braillard"; que les sanitaires ne sont pas le meilleur endroit où traîner après une soirée moules-frites pas fraîches; et que si tu tiens à ta voiture, tes quatre amis et toi n'irez pas veiller à côté d'un groupe de personnes qui veulent passer des vacances re-po-san-tes.

 

         2-Le ménage et la vaisselle tu referas... (pour mobile-home uniquement)

  Parce que tu ne sais tout bonnement pas qui est passé avant toi.

 

         3-Du vent tu te méfieras...

  Parce que se recevoir un arbre sur la tête n'est pas très agréable; que tu as tout intérêt à bien planter tes sardines si tu ne veux pas jouer à Marie Poppins; et que tu sais que tes voisins ne seraient pas très contents de recevoir la fumée de ton barbecue dans les yeux.

 

         4-La météo tu surveilleras...

  Parce que tu n'as pas envie de rejouer le film Camping.

 

         5-Tes réserve de nourriture tu surveilleras...

  Mais aussi ton portefeuille.

         6-D'ennemis tu ne te feras pas...

  Parce que un camping c'est un peu une grande famille.

 

         7-L'heure de la sieste tu respecteras...

  Parce que, crois-moi, si tu n'as pas envie qu'à huit heures du matin on te réveille avec le klaxon des vacanciers qui partent, évite tous les bruits type éclat de voix ou boite de scrabble qui tombe. Oui, même les rancuniers sont en vacances.

 

         8-Le piège à guêpe tu construiras...

  Fais-le. Si si, j'insiste. Conseil d'amie.

 

         9-Du Soleil tu te méfieras...

  Parce que le rouge écrevisse ne sied pas à tout le monde; et que un coup de Soleil ça fait mal. D'où le nom.

 

         10-De tes vacances tu profiteras...

  Parce que c'est quand même fait pour ça !

Voilà ! Il n'y en a que 10, ce sont les principaux, je crois !


  Alors je souhaite un bon séjour au camping pour ceux qui partent bientôt, et pour ceux qui en reviennent, j'espère que vous vous êtes bien amusés, et que Les 10 commandements du campeur vous serviront la prochaine fois !


  Maintenant je vous laisse, je crois que j'ai perdu Omb... Elle a essayé de ranger la tente toute seule.

  Je crois qu'elle est suicidaire ! ^^

Vive le camping !


Canicule... ou Ces moments où vous aimez l'hiver -03/07/2015-

 

  Salut à tous ! Est-ce que vous profitez bien de l'été ?

  Moi oui, en tous cas, je passe mon temps allongée sur le carrelage de la cuisine, à alterner entre les glaçons et la glace à la fraise. Et vous savez pourquoi ? Parce qu'il fait 40°C !!! Youhou !!!

 

  Bon. Vous savez, si vous avez lu l'article précédent que je n'aime pas quand il fait trop chaud... Eh bien voilà, il fait trop chaud ! Ok, c'est l'été. Mais 30 ou 35°C au lieu de 40, c'est trop demander ???

  Entre les génocides quotidiens de fourmis et les bestioles qui envahissent la maison à la recherche d'air frais, ça devient l'enfer (comment ça on dit des insectes ?).

 

  C'est là que j'ai retrouvé mon meilleur ami ! Je vous présente Jean-Marc le ventilateur ! Oui, on peut l'applaudir, il passe sa journée à bouger alors qu'on reste allongés devant lui en supportant la chaleur comme on peut.

 

  La semaine du 15 juin, je suis allée à Strasbourg... Vous savez, ce coin paumé en Alsace où il fait tout le temps moche et froid (enfin, c'est l'impression que j'ai) ?

  Franchement, je crois que le sort s'acharne sur moi. Pendant que mes ami(e)s profitaient du Soleil et d'une température idéale, je me les gelais ! Bon, faut pas exagérer, c'était un temps correct, et il faisait bon... Mais vu que maintenant ils sont en alerte orange canicule, ils doivent avoir assez chaud, sachant qu'ils sont habitués à avoir plusieurs centimètres de neige en hiver !

  Quelle chance !

 

  Mais on a quand même bien profité de la ville ! Je vous laisse quelques souvenirs:

Et, je n'ai pas pu faire d'article dessus, mais bon :


BONNE FETE A TOUS LES PAPAS !


L'été !!! -04/06/2015-

 

  Il fait (enfin) beau, il fait (enfin) chaud, c'est l'ETE !!! ou presque, dans quelques jours.

 

  L'été... 

  Contrairement à beaucoup, je n'aime pas cette saison, bon sang !

 

  Entre les moustiques (ces sales petits c... !), les insectes qui sortent de toutes parts dans votre chambre pour trouver du frais (TRUE STORY), les fourmis qui grimpent dans votre assiette...

  Le soleil brûlant, le sol brûlant, les douches froides qui ne servent à rien DU TOUT...

 

  [Vous l'aurez compris, elle n'aime pas l'été...] 

  Bien sûr, on peut porter des jupes [plus ou moins courtes selon les gens], des débardeurs, des maillots de bain... c'est cool ! J'aime bien aller à la plage, ou à la piscine, manger dehors, etc, mais, franchement... je trouve que c'est mieux d'avoir froid que chaud.

  Ma théorie est très très trèèèèèèèès simple : pour se réchauffer, il suffit de monter le chauffage et se couvrir : la preuve, on survit en antarctique ou en arctique, alors que pour survivre au Sahara... c'est une autre paire de manches ! On a le choix entre s'allonger sur le carrelage de la cuisine ou de la salle de bain, se baigner dans le bac à glaçon, ou se promener tout nu pour éviter que les tissus synthétiques ne fondent littéralement sur notre peau... à moins de porter du coton et mourir de chaud, c'est selon vos envies !

 

  Ok, c'est un peu tiré par les cheveux, d'accord. Mais bon, c'est vrai, non ?

 

  [Elle dit qu'elle n'aime pas l'été... enfin bon, c'est ce qu'elle veut nous faire croire.

  Florianne ? Florianne, range ce bac de glace. FLO. Ne m'oblige pas à le prendre de force. FLORIANNE. Tu vas te plaindre que tu prends du poids ! Florianne !!!

  Reste là où tu es. Pose cette cuillère lentement sur la table... Voilà, c'est bien. Maintenant lâche ce pot, doucement. C'est bien. Viens ici, maintenant...

  NON ! NON, POSE CETTE BARRE DE CHOCOLAT ! FLORIANNE ! FLORIANNE, REVIENS !!!]

 

  Je m'en fiche, je mange de la glace en hiver, de toutes façons ! :P

 


Voyage voyage ! Plus loin que la nuit et le jour... -01/05/2015- et -22/05/2015-

 

  Chose promise, chose due !

  Voici donc un article sur mon voyage...

 

Si vous vous êtes renseignés, vous saurez que je suis partie à l'autre bout du monde :

l'Argentine et l'Uruguay !

 

  Partis le 13 avril, nous sommes revenus le lundi 27 avril, 14 jours plus tard exactement, donc.

 

  Quand je suis partie, c'était chez eux le début de l'automne... il faisait donc à peu près 23°C à l'ombre... et 28°C au soleil... à toute heure du jour et de la nuit !

  J'avais amené des pulls, autant vous dire qu'ils sont restés dans la valise !

 

  Nous avons passé notre temps à marcher. Marcher, marcher, marcher... VIVE LES BASKETS !!!

  Quand j'en vois qui portent des chaussures à talon pour passer des heures et des heures debout, je me demande comment elles font...

 

  J'ai du prendre autant de calories que j'en ai perdues en marchant ! Car dans ces pays, la viande est à l'honneur... et les fameux "asado" (à tomber parterre !!!) sont incroyables. On les mangerait à la petite cuillère ! La portion de frites parait petite, mais quand on mange toute sa viande, il y en a tout à coup largement assez !

On a visité tous les quartiers les plus connus ! San Telmo, la Boca...

      Le (petit) stade de la Boc        la Boca et ses maisons multicolores

    Je reprends la suite un peu en retard [Un peu ?! On est le 22 mai !!!] Mais j'ai eu des problèmes avec internet, puis j'ai été dé-bor-dée ! Enfin bref, je ne vais pas vous raconter TOUT mon voyage (on aurait besoin de trois blogs pour ça...) mais quand même les meilleurs souvenirs !



On a vu le MAGNIFIQUE théâtre Colón (pour la première fois que je rentre dans un vrai théâtre, quand même, c'est chic !)



La librairie Ateneo, où j'ai acheté un livre policier en espagnol Argentin ! C'est un ancien théâtre (ça se voit BEAUCOUP), et il y a une quantité ASTRONOMIQUE de livres !!! J'ai cru atterrir au paradis, et j'ai des amies qui étaient en transe, comme moi !

Le tout avec beaucoup de soleil ! (la plupart du temps)

    Et c'est pas fini ! Après, on a pris le bateau pour passer le rio de la plata, et on est arrivés en URUGUAY !!!

Bon bah voilà mon voyage ! Après, le retour, c'est une autre histoire...


Vous savez, le volcan Calbuco, qui a explosé au Chili... il nous a empêchés de rentrer chez nous ! [Seulement avec trois jours de retard, hein, ils ne sont pas encore en Amérique Latine, dommage. Moi j'y serais bien restée !] On a du passer en tout 15 heures dans un aéroport... et 5 heures dans un autre, plus en tout 16 heures d'avion ! On a du passer par Sao Paulo, Brésil, coincés dans une salle de l'aéroport, sans douche, sans pouvoir sortir, sans argent pour manger, à dormir par-terre !!! On se demande comment on a tenu le coup ! [En jouant au Khem's, puis au foot et à la pétanque avec des canettes écrasées. Oui, c'est ce qu'ils ont fait... Après la cinquième heure, à trois heures du mat', tu commences à craquer... On est tous humains !] 


Alors les voyages c'est cool, mais quand un volcan ne s'est pas réveillé depuis plus de 40 ans et te fait un coup bas, ça fait mal !


Et ça fait du bien de rentrer en France, quand même ! Ici, on ne risque pas de se faire renverser si le trottoir est petit (ou en tout cas il y a beaucoup moins de chances !), et on mange du lapin, du poisson, des CROISSANTS, des BAGUETTES, du PATE, des POMMES DE TERRE, et des PATES !!!


Ah, ça fait du bien d'arriver chez soi, quand même. Et de prendre une bonne douche !

COCORICO !!!

Merci à mes profs, mes amis(es), ma corres et sa famille (Ro je t'adore !), mes parents (surtout le financement ^^'), TOUT LE MONDE, pour ce merveilleux voyage que je n'aurais jamais fait toute seule !!! C'est un souvenir que j'emmenerai dans la tombe, merci du fond du coeur, je ne pourrai jamais vous remercier assez !


C'est juste INOUBLIABLE !

Enfin bref, j'y étais !


L'orientation... -27/03/2015-

 

  Bon, faut bien en parler un peu... C'est pas comme si on vous bassinait pas avec ça depuis votre école primaire... (voire la maternelle !) Parce que, tout le monde le sait, c'est CATASTROPHIQUE de ne pas savoir écrire "hypermétrope" en CP... "Non, madame, votre enfant ne pourra pas passer en CE1."

 

  Pff... Pour ceux qui ont bravé les dures années du primaire et du collège [Heureusement que c'est ironique, parce que tu t'es pas foulée, toi, toutes ces années...] Et peu sont ceux qui ont réellement bossé A FOND, j'entends... En attendant, ces années sont un passage obligatoire pour atteindre le Saint Graal de tous les parents (enfin, la première étape... vous verrez, vous verrez. Si si, faites-moi confiance, ce n'est que le début) : le BACCALAUREAT !

  Et ouais, le Bac, c'est LE diplôme à décrocher (même si il y a des échappatoires (CAP, etc...)) et des personnes qui s'en sortent sans être bachelier/ère. L'essentiel, c'est que vos parents vous pousseront (en tout cas ils sont censés le faire) à tout prix à l'avoir. Par "à tout prix", je parle des cours particuliers... ou des menaces, pour les plus audacieux. Il y a aussi l'appât du gain : "Si tu as ton bac, je t'offre... -merci d'écrire votre requête  sur les pointillés-".

 

 Le Bac, c'est juste un bout de papier, mais, comme les billets, ça ouvre des portes... mais pas toutes ! Si, vous n'allez pas devenir le nouvel Einstein avec un seul diplôme ! Non, pas la peine de compter le brevet des collèges... Franchement, il se fait les yeux fermés.

  Pour le Bac général, on a trois choix : Littéraire, Scientifique, Economique et Social. Après, il y a les bac pro, STMG, STSS, ST2I, STI2D... enfin bref, la liste est longue !

 Revenons plutôt à notre liste générale :

     - le Bac L : voici la "légende urbaine" : il n'y a que des filles (ce qui est souvent vrai), et ce sont tous des drogués...

     - le Bac ES : ils foutent rien ou seront pistonnés pour faire sciences politiques...

     - le Bac S : là, on a plusieurs solutions :

                                    - ils ne savent pas encore quoi faire et croient s'ouvrir plus de portes avec un Bac S (FAUX)

                                    - les filles sont toutes moches (FAUX !) et les mecs sont tous des NERD (FAUX) (cf Les nouveaux mots que les gens ne peuvent pas comprendre sans Internet... (dont moi))...

                                    - ils se croient supérieurs aux autres

 

  Bon, je connais TRES PEU de personnes qui sont en ES, alors que les S et L, j'ai mes contacts... donc je parlerai assez peu des ES, pardonnez-moi (si vous avez des infos, merci de mettre un commentaire !).

  Les L sont pris pour des camés qui ont tous leur petit monde perso... C'est peut-être pas tout à fait faux, mais ils ne sont pas camés, ça n'aide pas à comprendre un texte de philo... Non non, ça ne marche pas, je vous dis ! Et ils ne sont pas des férus de littérature, Flaubert et Zola, ça leur passe au-dessus, comme nous tous, mais c'est pas comme s'ils avaient le choix ! C'est sûr, les futurs professeurs des écoles ne vont pas lire du Victor Hugo aux CP et CE1, sauf en dictée ? Et encore... Déjà au collège ça fait mal à la tête, imaginez des enfants de 8 ans travailler là-dessus... Une hécatombe, un massacre, bref, aucun intérêt.

  Quant aux S... Je me sens un peu concernée, puisque je pars en S, l'année prochaine ! [Courage, Flo !] Merci.

  Les S veulent tous faire médecine ? C'est vrai, dans un sens. La GRANDE majorité veut aller en Fac de médecine, mais ils n'y entreront pas tous, à mon avis. Ou alors ne passeront pas en deuxième année. Et puis il y a les autres, ceux qui ne veulent pas faire médecin/chirurgien, les autres. Certains sont ceux que j'ai évoqué un peu plus haut, ceux qui croient s'ouvrir des portes alors que ça n'aide pas plus qu'aller en L, après c'est en fonction de ce vous aimez.
  Parmi ces personnes, il y a aussi ceux qui veulent faire autre chose que médecin, tout simplement : chercheur, ingénieur, météorologue, biologiste... et bien d'autres !

 

  L'orientation, c'est une drôle d'histoire, mais on est obligés de passer par là, donc autant bien choisir, non ? Et les profs, parents, conseillers d'orientations, sont là pour ça ! Les amis aussi, ils vous pousseront à aller dans la direction que vous aimerez, s'ils vous connaissent bien !

  Pensez surtout que l'essentiel est de se sentir bien. Et puis si ça se passe mal, vous pourrez toujours vous reconvertir...

 

  Ciao ! Je vous réserve un article spécial... il est prévu pour le 1er Mai !

 

Vous voulez des indices ? En voici quelques uns...


Ah les mères... ! -26/02/2015-


  Etre mère, c'est le plus beau métier du monde. Pourtant, beaucoup de personnes ne considèrent pas ça comme un métier à part entière, et ont une mauvaise vision des mères femmes au foyer.


  Et une femme a trouvé la réponse :


« …Et quel métier exercez-vous ? » finit par demander la femme derrière le guichet en levant brièvement ses yeux de sa fiche.

 

Qu’est-ce qui m’a pris, je n’en sais fichtrement rien. Les mots sont simplement sortis de ma bouche, sans que je n’aie le temps d’y réfléchir. « Je suis assistante de recherche dans le domaine du développement infantile et des relations familiales »

 

Elle a marqué une pause, son stylo bic figé en l’air,  et m’a regardé d’un air interrogateur, comme si elle avait mal entendu. J’ai alors répété lentement, en détachant bien les syllabes, et en mettant l’emphase sur les mots les plus importants. Puis, émerveillée et sans vraiment en croire mes yeux, j’ai regardé sa main bouger tandis qu’elle inscrivait mon nouveau  « titre » à l’encre noire, sur la page du formulaire officiel.

 

« Puis-je me permettre de vous demander, » dit alors l’employée de mairie avec un regain d’intérêt dans la voix, « que faites-vous exactement dans votre domaine ? »

 

Calmement, sans aucune trace d’hésitation dans ma voix, je me suis entendue répondre, « Je poursuis un programme de recherche et d’étude en continu (quelle mère ne fait pas ça ?) se déroulant en intérieur tout comme sur le terrain externe ( ça fait plus classe que de dire « dedans et dehors la maison »)

 

« Je travaille directement en relation avec mes principaux clients et commanditaires (alias la famille tout entière) et j’ai déjà 4 publications à mon actif (trois filles et un fils, plus précisément). Oh, c’est un des champs de recherche les plus difficiles et les plus éprouvant dans tout le domaine des sciences sociales et humaines ( y-a-t-il des mères ici qui seraient prêtes à dire le contraire ?) et je travaille souvent plus de 14 heures par jour ( quand on me laisse dormir, bien sûr) mais je ne me plains pas, oh grands dieux non ! Car ma carrière me demande de relever sans cesse de nouveaux défis, et c’est un métier beaucoup plus vivant que la plupart des emplois dans de grandes corporations ou dans des bureaux. Bon après il faut dire aussi que n’est pas le genre de travail que l’on fait pour l’argent, vous comprenez, c’est plutôt une affaire de passion, de vocation personnelle…


cf : http://www.demotivateur.fr/article-buzz/une-m-re-se-retrouve-dans-une-situation-g-nante-et-inconfortable-ce-qu-elle-fait-alors-est-tout-simplement-g-nial--1940


  Franchement, il faut apprendre ce texte par cœur, juste pour pouvoir fermer le camembert de ces personnes qui critiquent gratuitement, non ?


  Allez, je vous laisse, faut que je m'occupe de ma maman à moi !


Les nouveaux mots que les gens ne peuvent pas comprendre sans Internet... (dont moi)

 

-THUG = hooligan = voyou

C'est sûr, dire "voyou" ça fait moins classe...

 

IRONIE : Il y en a quelques uns que je vois un peu comme ça.

killthehydra.com

 

ATTENTION DÉFINITION OFFICIELLE DE WIKIPEDIA :

  1. (Histoire) Membre d’une secte indienne qui pratiquait la strangulation rituelle.

Je vais balancer ça au prochain qui me dit "je suis un thug" ou encore "thug life !". Je vais me marrer... ^^

 

 

 

 -GEEK :

On voit ça comme ça :

Les geeks ne sont pas des boutonneux à lunettes ! Il y a aussi des filles, en plus... Et elles peuvent être jolies !

 

Geek signifie à l'origine "fou". C'est un terme anglo-saxon.

 

En fait, un geek, c'est avant tout quelqu'un qui aime les jeux-vidéos. Sinon vous allez voir la vidéo de Cyprien sur Youtube intulée "les geeks"... C'est très bien expliqué.


 

 

-NERD : cousin du geek qui préfère les sciences (maths, physique)

 

 

 

-SPOILER : Définition de L'INTERNAUTE

spoiler, nom masculin
 

Sens  Un spoiler, terme emprunté à l'anglais signifiant gâcher, désigne toute chose qui interrompt le suspense ou dévoile une partie d'une énigme, ce qui a pour

 effet de supprimer tout mystère quant au dénouement [Cinéma]Ex L'annonce du film donnait le nom de l'assassin. Un vrai spoiler !

 

C'est une personne ou une chose qui dévoile la réponse d'une intrigue avant le dénouement...

 

IRONIE : Un vrai thug ! <-- réutilisation du vocabulaire

 

Il faut quand même savoir que spoiler vient de l'anglais, et que en anglais, "a spoiler" c'est un aileron de voiture !!!


Rentrée ! -23/01/2015-

 

  Non, je suis pas partie en voyage, vous confondez.

  Ça y est vous avez compris de quelle rentrée je parle... La pire... Celle des cours. [C'est parti, j'ai envie de pleurer !]  Non, Ombeline, ça va aller ! [Je sais pas si je vais tenir cet article... Ton rhume m'affaiblit trop !]

 

  Bref... Je m'écarte du sujet principal.

  Nous parlions donc de la rentrée... Je vais être rapide car j'ai des bouquins sur le feu (façon de parler !).


  Chez moi, la rentrée c'est tout simple : on ne prépare rien. Attention, je ne parle pas des GRANDES rentrée de septembre, je parle des intermédiaires, comme celle de janvier. [ça fait un mois qu'on attend pour en parler, Flo, ton article est en retard... Et le pire c'est que tu le sais !] 

  Je suis indépendante (je ne sais pas si mes parents voient ça comme ça mais bon, pour préparer un sac et arriver à l'heure, je me débrouille toute seule !), en tout cas assez pour ne pas avoir de mère qui vérifie mon sac.

  Je n'ai pas de rituel extraordinaire, comme certaines personnes qui dorment depuis une semaine à 17h pour reprendre le rythme, etc. Comme je n'ai pas grand chose à dire, je vous propose un petit comparatif:

 

La rentrée


Avec les parents ( pour la plupart des écoles primaires ou les parents -trop- possessifs )


-"Tu as ton cartable ? Tiens, le voilà. On dit quoi ? On dit "merci maman/papa !" "

 

 

______________________________________________________________________________

-"Où sont tes copains ? On va les chercher, il y a Brigitte là-bas, la maman de Tom, ton voisin qui te piquait tes jouets quand tu étais petit ! Youhou, Briiigiiitte !"

______________________________________________________________________________

-"Debout, mon chou, c'est l'heure de se lever !"

 

 

 

 

______________________________________________________________________________

-"On y va, monte en voiture ! Tu as mis ta ceinture ? Tu as pris ton goûter ? Tu as mis les mêmes chaussures ? C'est bien mon chou ! Tu as pensé à ton doudou ?"

______________________________________________________________________________

-"Je viens te chercher ce soir, bisous mon lapin ! Bisous ! Je t'aime ! si il y a quelque chose tu m'appelles, d'accord ? Allez bisous ! A ce soir ! Je t'aime ! Bisous !"

______________________________________________________________________________

-Un tas d'habits repassés tout doux avec une fleur dessus, le tout au pied de ton lit

______________________________________________________________________________

 


Sans les parents ( pour les indépendants )



-"Bah mon sac... Où il est ?"

-Tu prends le sac rongé jusqu'à la corde gris -qui fut blanc (je crois) dans un passé très lointain et qui a fait le tour de tous les frères et soeurs - qui jonche le sol de ton armoire

______________________________________________________________________________

-SMS ( au choix ) : ALONE / HELP / MAYDAY.

-"Heu, ils sont où ?"

 

______________________________________________________________________________

-6 : 48 AM... Zzzz

-(voix du père qui vient de la cuisine) "BON, TU LES BOUGES, CES FESSES, OU JE VIENS TE TIRER DU LIT PAR LA PEAU DU C** ?"

-Musique à fond

-Téléphone à 5 kilomètres du lit pour être obligé de se lever

______________________________________________________________________________

-Trop tard, tu as raté ton bus...

-Un peu de marche le matin ça ne peut pas faire de mal, non ?

 

______________________________________________________________________________

-"Allô maman ? Il pleut, là, tu peux venir me chercher ? QUOI ? Mais maman... Allô ? Allô ?"

 

______________________________________________________________________________

-Un jean et le premier pull pas trop froissé sur lequel tu tombes quand tu cours pour ne pas être en retard...

______________________________________________________________________________

 


Bon, il ne s'agit que d'une liste non exhaustive...

 

Ah, l'indépendance !


Gally (dessinatrice de BD), qui a vraiment du talent

Je suis CHARLIE ? -8/01/2015-

 

  Je ne tiens pas à faire polémique, mais je me sens obligée d'écrire un mot sur ça. J'avais prévu de faire un mot sur le réveillon et un autre sur la rentrée, mais celui-ci sera fait en avance. Je n'ai rien préparé, j'écris sur le tas. Pardonnez-moi si je dis quelque chose qui vous déplaît, et tout commentaire intéressant ou intelligent sera le bienvenu. Précisons que je filtre les commentaires et peux les refuser...

 

 Hier, je dois avouer que je n'ai pas réalisé tout de suite ce qu'on m'a dit. Je l'ai appris par ma sœur, le soir, et je ne me suis mise à réaliser ce que ça ne signifiait qu'aujourd'hui car j'ai compris à quel point les gens étaient touchés en voyant toutes ces personnes partir à la marche blanche dans les rues d'Angoulême, à la minute de silence, et la gravité des visages quand ils en parlaient. 

  Sur le coup, je ne sais pas ce que j'ai pensé. "Merde" serait le terme le plus probable. J'ai quelques remords à avouer que ça ne m'a pas touchée directement, mais je travaillais comme une malade, et j'ai probablement laissé cette idée germer au cœur de mon cerveau. Croyez-moi, elle a aujourd'hui bien poussé.

 CHARLIE HEBDO a subi des pertes, la police aussi. De nombreux domaines ont été touchés, et tout mon lycée est sorti marcher. J'ai eu du baume au cœur en les voyant dehors, motivés, le stylo au ciel.

 

  Je ne parlerai pas des rapports entre l'islam et CHARLIE, mais je veux souligner la solidarité que j'ai vue. Je suis fière que nous n'ayons pas peur de montrer ce que nous ressentons. Peut-être n'était-ce pas inévitable.

 Je crois au hasard et au Destin, même si parfois il nous joue de drôles de tours.

 

Pour terminer, une petite blague de mon ardéchoise préférée,  car les dessinateurs peuvent perdre leur crayon. Ce n'est peut-être pas de circonstance, ou au contraire trop, mais je souhaitais lui faire plaisir, alors voici :

MERCI POUR UNE MINUTE DE SILENCE EN L'HONNEUR DE CABU, CHARB, WOLINSKI, TIGNOUS, ET LES HUIT AUTRES.

 

ON NE VOUS OUBLIERA JAMAIS.

RIP

LE PARISIEN A PRÉSENTÉ UNE PAGE SUR CHACUNE DES VICTIMES :


Cabu, dessinateurJean Cabut, 76 ans, s'est forgé un esprit antimilitariste après avoir été mobilisé 27 mois pendant la guerre d'Algérie. Né à Châlons-sur-Marne (actuelle Châlons-en-Champagne, dans la Marne), il avait une aversion pour la bêtise, qu'il dénonçait dans ses dessins. Passé notamment par «l'Union de Reims», «Ici Paris» et le journal satirique «Hara Kiri», il est célèbre pour son personnage du Beauf, caricature du Français moyen à tendance raciste, alcoolique et machiste. Il est l'inventeur de ce nom, rentré dans le dictionnaire. 


Cabu. (LP/Frédéric Dugit)

Wolinski, dessinateurTué à 80 ans, Georges Wolinski, aimait dessiner des femmes nues. Des femmes que ce libertin aimait beaucoup. Né à Tunis (Tunisie), orphelin de père à 12 ans, il dessinait et caricaturait le couple moderne, le plaisir des femmes, le désir des hommes et s'interrogeait sur la nouvelle place des ces derniers dans la société. Passé par «l'Humanité» et «Paris Match», Wolinski disait ne plus vouloir «exciter ces fous» après que les locaux de «Charlie Hebdo» furent incendiés en 2011. La Bibliothèque nationale de France lui a consacré une rétrospective sur ses 50 ans de carrière en 2012. Interrogée ce jeudi sur RTL, sa femme, Maryse, assure qu'«il n'était pas que ce jouisseur irrévérencieux que tout le monde décrit. Il était aussi un homme d'une très grande générosité, un éditorialiste talentueux».


Wolinski. (LP/Guy Gios)

Charb, dessinateurDessinateur-né, Stéphane Charbonnier, 47 ans, illustrait ses cours dès le collège. Après avoir travaillé son trait dans le Val-d'Oise en caricaturant les notables locaux, il participe à la relance de «Charlie Hebdo» en 1992 et en devient directeur de la publication en 2009. Une des principales cibles de ses dessins : la religion. Un de ses derniers, publié mercredi, représente, sous le titre «Toujours pas d'attentat en France» un jihadiste armé qui déclare : «Attendez : on a jusqu'à la fin janvier pour présenter ses vœux.»


Charb. (AFP/Francis Guillot)

Tignous, dessinateurBernard Verlhac, 57 ans, publiait ses dessins depuis 30 ans. Ce Parisien de naissance a notamment travaillé pour «l'Evénement du jeudi», «Fluide glacial», «Marianne», «Charlie Hebdo» et «le Canard enchaîné». A la télévision, Laurent Ruquier et Marc-Olivier Fogiel ont fait appel à celui dont le pseudonyme signifie «petite teigne» en occitan. Pourfendeur du capitalisme, des inégalités sociales et des politiciens, il ciblait également la montée de l'islamisme.


Tignous. (AFP/Alexander Klein)

Honoré, dessinateurLes vœux de Philippe Honoré ont été mis en ligne quelques minutes avant l'attentat contre «Charlie Hebdo». Ils représentaient Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daech, qui souhaitait «surtout la santé». A 73 ans, Honoré collaborait également à «Libération» et au «Monde».


(AFP/Alexander Klein)

Bernard Maris, économisteFaisant partie de ceux qui ont relancé «Charlie Hebdo», Bernard Maris tenait une chronique dans l'hebdomadaire avec pour signature Oncle Bernard. Il critiquait les dérives du libéralisme. A 68 ans, il était aussi chroniqueur sur la radio France Inter. L'auteur de «Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles» publiait aussi bien dans «Marianne» que dans «le Figaro magazine». Il avait récemment été nomme conseiller général à la Banque de France.


Bernard Maris. (AFP/Joel Saget)

Elsa Cayat, psychanalyste. Chroniqueuse à «Charlie Hebdo» sur des faits de société, elle a publié des ouvrages sur la sexualité et le désir. Sa cousine et productrice de cinéma, Sophie Bramly, la décrit, dans «le Parisien» - «Aujourd'hui en France» comme «très engagée dans tout. Tout ce qui était de l'ordre de la sur-intensité la concernait, et je suppose que c'est ce qui l'a conduite à intégrer Charlie Hebdo»

Franck Brinsolaro, brigadier. Membre du Service de la protection (SDLP), l'ancien Service de protection des hautes personnalités (SPHP), Franck Brinsolaro était en charge de la protection du dessinateur Charb. Passé deux ans par l'Afghanistan, il s'apprêtait à avoir 49 ans. Il avait récemment épousé Ingrid, rédactrice en chef de l'Eveil normand, un journal local de l'Eure. Ils avaient deux enfants dont un bébé de 13 mois.

Ahmed Merabet, policier. Agé de 42 ans, Ahmed Merabet, brigadier à VTT, pourchassait les auteurs de l'attentat. Il a été abattu une fois au sol, blessé. Il avait intégré le commissariat du 11e arrondissement il y a une dizaine d'années. 

Frédéric Boisseau, agent de maintenance. Employé de l'entreprise Sodexo depuis 15 ans, Frédéric Boisseau se trouvait à l'accueil de «Charlie Hebdo». Il est la première victime de l'attentat.

Michel Renaud, Ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et journaliste de formation, Michel Renaud était en visite à «Charlie Hebdo» pour remettre au dessinateur Cabu des planches de dessin qu'il avait prêtées pour la biennale du Rendez-vous du carnet de voyage de la ville auvergnate. Il avait été invité à participer à la conférence de rédaction. Il était accompagné d'un autre Clermontois, qui est sorti vivant de l'attentat en se couchant à terre.

Mustapha Ourrad, correcteur. Employé depuis une dizaine d'années par «Charlie Hebdo», Mustapha Ourrad avait la soixantaine. Né en Algérie, cet orphelin était arrivé en France à 20 ans.

Nous pouvons aujourd'hui ajouter Clarissa Jean-Philippe, la jeune stagiaire dans la police blessée à Mont-rouge par un homme -il n'y a apparemment aucun lien avec CHARLIE HEBDO- et morte à la suite de ces blessures.


Pour le moment ( 9-01-2015 ), une imprimerie à Dammartin-en-Goëlle et une épicerie casher Porte de Vincennes a été prise en otage, avec au moins 5 otages ( infos de LeParisien.fr ). J'attends de voir le festival de la Bande Dessinée à Angoulême. La tension monte...

 

 

 

 

C'est tout... pour le moment


Bûche & Ferrero... ou Comment gagner trois centimètres de tour de taille -25/12/2014-


  Alors, ces fêtes ? Vous vous êtes bien gavés ? Moi, oui.

 

  Comme l'annonce le titre, je voudrais bien parler du bonheur de dévorer une boîte entière de chocolats... et de prendre du poids [Souviens-toi de tes cours de physique, c'est pas le poids, mais la masse ! C'est pas la même chose !] Ouais ouais... Donc, je disais, prendre des kilos. Ça te va comme ça ? [Tu triches !]

  PASSONS... On sait bien que toute l'année, on fait tous attention à notre ligne, car on a pas envie de ressembler à Kim Kardashian enceinte... Et , on a le supplice que toutes les femmes connaissent : les fêtes de famille.

 

  Vous vous souvenez de Noël dernier, où vous avez frôlé la honte de votre vie ?

"Oh, il reste une part de bûche... C'est dommage... Personne ne la veut..."

  -Bah où est la part de tata ? demande votre cousine.

  -Euh... C'est le chat, je crois.

  -On a pas de chat.

"OUPS..."

 

  On ne l'a pas tous fait ( je résiste encore ! ), mais il est dur de ne pas passer de l'autre coté de la Force. Mais on a tous quelques astuces pour ne pas se remplir à ras bord. Je vais vous confier la mienne : je pense à toutes ces petites choses... (chez moi, c'est surtout le dentiste, qui marche)

 

Aux autres tu penseras...

  Regardez un petit enfant de cinq ans qui se gave de gâteau. Imaginez-le trente ans plus tard si il continue ce régime. Oui, c'est Homer Simpson.

 

Le dentiste tu éviteras...

  Si comme moi vous haïssez vous faire triturer la bouche avec des instruments de torture, regardez chaque chocolat comme un rendez-vous chez le dentiste, et pensez que chacun de ces chocolats risque de se coincer entre deux dents, et TAC, une nouvelle carie. Ça marche, faites-moi confiance.

 

Effacer des taches tu ne feras pas...

  Le vin, ça tache ? Tu ne mets pas de chemise blanche, ou alors tu n'en bois pas.

  Le chocolat, ça tache ? Idem.


A la fin de ta vie tu penseras...

  Comme on est trop pauvres pour se payer du botox comme les stars, on évite de prendre trop de rides, non ?

  Comme on est trop pauvres pour se payer de la chirurgie tous les quatre matins, on évite de prendre du poids (pardon, de la masse !), non ?

 CQFD...

 

Ridicule tu ne seras pas...

  -Salut ! Ça va ?

  -Salut ! (votre cousine vous regarde en biais et murmure :) tu as une feuille de salade entre les dents...

Personne n'aime cette réflexion... et celle-là ?

  -Salut ! Ça va ?

  -Salut ! (votre cousine vous regarde en biais et murmure :) tu as du chocolat sur la joue/sur les dents...


Ta cousine tu imiteras... (en tous cas tu essaieras !)

  Oui, votre cousine. Ou votre sœur, votre voisine... etc.

  Vous la voyez, qui se trémousse avec ce sosie de Leonardo DiCaprio dans sa robe en taille 34 ? En cinq ans elle a mangé trois chocolats : un à pâques, un à Noël, et un pendant sa dépression après que son mec l'ai largué. Non, vous n'avez rien à dire, vous êtes célibataire, et oui, c'est une bonne excuse.

 

 

 

  Mais bon !

  Le meilleur moyen de résister, c'est d'être bien dans sa peau. [Tiens, Gandhi est de retour !] Rappelez-vous : si vous êtes seule, ce n'est pas que vous êtes grosse. Au contraire, c'est juste que les hommes sont trop timides pour venir vous aborder, vous, la déesse de la soirée.

  Pensez à toutes ces anorexiques. C'est moche, non ? Vous, vous n'êtes pas comme ça.

  Sinon, faites l'IMC.

  Et si VRAIMENT vous vous trouvez grosse, faites du sport (la piscine c'est l'idéal, mais faut pas devenir Laure Manaudou non plus, c'est pas la peine d'aller aussi loin !), mangez bien : équilibré, et le plus important : ne pas se remplir, se nourrir ! Si, il y a une différence subtile. Évitez de manger pour manger, l'essentiel est de manger ce que vous aimez, et de ne pas tomber dans le "trop".

 

  SURTOUT : faites-vous belle, et oubliez un peu les autres ! On ne vit qu'une fois !

 

  Bon, je vous laisse ! [Florianne, pose ce Ferrero Rocher ! Après ce magnifique discours, tu ruines ton effet "Gandhiesque"] Mais... mais... [Allez ! POSE. Allez ! C'est bien... NON ! Rôôôh, elle me désespère] Bah choi ? Che vois pas où est le chroblème ! [Florianne, tu es un problème]

 

 

 

 

Juste pour rire :

une amie m'avait montré un texte comique, un jour. Je vais vous le donner, mais un peu modifié...

 

  Le chocolat c'est sucré.

  Le sucre c'est gras.

  Le gras ça oblige à faire du sport.

  Le sport ça fatigue.

  La fatigue ça fait boire du café.

  Trop de café rend accro.

  Etre accro ça donne envie de s'en sortir.

  Essayer de s'en sortir ça fait stresser.

  Stresser ça fait fumer.

  Fumer tue.

 

  Tu veux un chocolat ?

 

Sur un site, j'avais vu cette blague, aussi :

 

Un jeune va voir sa grand-mère, dans la cuisine.

-mamie, je suis malade.

-c'est bien.

-mamie, j'ai le sida.

-c'est bien.

-mamie, j'ai pas mangé.

-QUOI ? T'AS PAS MANGE ? ASSIEDS-TOI ET MANGE !!!

 


On se présente ? -24/12/2014-

 

  Salut salut ! Ça va ? Quoi de neuf ?

  Moi ? Pas grand chose.

  Bon, bah salut !

 

  [Stooooooop ! C'était quoi, ça ???] Bah des présentations ! Pourquoi ? Tu m'as dit de dire bonjour, alors je me présente. [Tu es stupide, ou quoi ? Allez, Flo, reprends-toi !] C'est bon, je rigolais... Plus sérieusement :

 

  Bonjour ! Moi c'est Florianne ! Mais bon, vous l'avez sûrement déjà compris, avec le nom du site ? [Ou alors ils sont vraiment aveugles...] Chut ! Désolée, c'est la petite voix qui trotte dans ma tête, Ombeline... et qui critique tout ce que je fais. [Non mais qu'est-ce que tu dis sur moi ?! Arrête tout de suite tes bêtises !]

  Passons...

  Pour ceux que ça intéresse [ils sont sensés être intéressés, si ils viennent sur ton blog !], j'écris des livres. Oui, des livres. C'est mon truc. Y'en a, c'est le nail art, d'autres la musique, les tags, etc. Moi, c'est les livres [Oui, on a compris !]. J'en ai écrit trois, pour l'instant : la trilogie Les Chevaliers-Vampires, édités chez Edilivre, par internet. C'est pas toujours parfait-parfait, mais c'est bien quand on veut commencer dans ce domaine. Ils sont aussi disponibles chez Cultura, ou à la Bibliothèque Nationale de France, pour les Parisiens qui aiment les livres [y doit pas y en avoir beaucoup...] Ombeline, tais-toi ! Tu vas me ruiner ma présentation !

  J'en parle un peu plus ici... Allez, venez !

 

 

  C'est bon, Omb, tu es contente ?


Ah, Noël... -24/12/2014-

 

  Une douce odeur monte de la cuisine, et traverse chaque pièce en laissant derrière elle un parfum. Celui du chocolat, ou des gougères dans le four ?

  Moi, j'adooore Noël. La cheminée, les boissons chaudes, le chocolat qui embaume toute la maison, le sapin dans le salon...

  Ok, j'avoue, j'aime surtout la bouffe... Je ne résiste pas à l'appel de la nourriture, c'est horrible. On me tient par l'estomac, ce que mes chers parents savent, et ils en profitent, les fourbes ! Mais bon, je veux bien être torturée avec des bouchées à la reine et du gâteau au chocolat... [Oui, on a compris, tu aimes manger ! Allez, on a du boulot!] Rôôôôh, ça va ! Laisse-moi rêver ! Noël, c'est ce soir, alors je profite. Eh, quel boulot ? [Tu te moques de moi ? Tu parles de Noël, de nourriture, mais bon, on se fiche de savoir qui parle !]

  Ah oui... Oups.

  Allez, on reprend !